Toc, Toc, Toc!

- Qui est là?

- C'est nous les baladins, les troubadours, les musiciens, pour vous divertir ! Pour vous entrainer dans un monde enchanté. Pour oublier vos soucis, rire et jouer!

 

- Ah, c'est vous les enfants de la balle? Nous vous attendions. Soyez les bienvenus!

 

"FAITES ENTRER LES MUSICIENS"!

est un réseau interactif de musiciens, d'amis et de bienfaiteurs de la musique.

Nous sommes là pour mettre de la gaieté dans l'air, nous amuser et aider les musiciens à se produire dans des salons privés et en tous lieux propices à la musique, théâtres, galeries d'art, hôtels, ou entreprises. 

 

 

Favoriser les rencontres entre les artistes et le public, tel est l'objectif de notre association.

 

 

Notre site "Faites entrer les musiciens" a deux ambitions.

 

Offrir à nos artistes une vitrine pour mettre en valeur leur art.

 

Donner des idées aux particuliers et aux entreprises qui souhaitent animer leurs événements avec de la musique.

 

N'attendez pas ! Explorez notre site et découvrez les talents multiples de nos membres musiciens !

 

"There are only two worthwhile things to leave behind when we depart this world of ours: children and art." -Sunday In The Park With George 

 

Salle comble pour Romano et son orchestre.

Qui a dit que le "cabaret russe" ne faisait plus recette!

Au Théâtre Gérard Philippe de Saint Cyr l'école, Romano et son orchestre ont fait salle comble. Le charisme et la virtuosité du maestro ont enflammé le public. Il était accompagné entre autres par la jeune et talentueuse pianiste Diana Balogh et un génie du cymbalum qui a médusé l'auditoire.

Un DVD du spectacle est en préparation.

Extrait ...

 

 

 


Tu ne rentreras pas ce soir

Ecoutez la chanson du dernier film d'Emmanuel Mouret, "Caprice"  !!

 

Elle est écrite, composée et chantée par notre membre artiste, Edwige Morgen!

 


Edwige Morgen et Laurent Guanzini chez Lynn Nahmani

 

 


Information pour les membres artistes

Notre amie, membre bienfaitrice et videaste, Christine Leffondre, propose de filmer graçieusement les artistes de l'association qui souhaitent avoir une bonne vidéo à mettre sur le site et ailleurs. A titre d'exemple elle vient d'enregistrer une série de romances russes pour Catherine Galitzine et Romano, dont voici un exemple . Pour voir les autres enregistrements, viisitez la rubrique vidéo ou actualités.

POUR EN SAVOIR PLUS, CONTACTEZ CATHERINE GALITZINE 0613526037 OU PAR MAIL faitesentrerlesmusicines@gmail.com


Découvrir l'élégie de Babadjanian

 EXTRAIT DU CONCERT ROMANTIQUE DU 17 NOVEMBRE 2014

AU PIANO : NICOLE RIVIERE LAPIERRE

AU VIOLON : THIERRY SAMOUELIAN

 

Arno Aroutiounovitch Babadjanian né le 22 janvier 1921 à Erevan et mort le 11 novembre 1983 à Moscou, est un compositeur et pianiste arménien soviétique.

De père mathématicien de profession et flûtiste de musique traditionnelle arménienne, Babadjanian débute vers l'âge de 5 ans, en s'amusant sur le piano du jardin d'enfants. Aram Khatchatourian, lors d'une visite pédagogique, lui recommande d'étudier la musique après l'avoir entendu chanter en battant la mesure.

En 1928, il entre au conservatoire d'Erevan, dans le groupe des enfants ayant des facilités musicales. Il écrit sa première composition, la Valse des Pionniers, à neuf ans. Il se révèle doué d'une excellente mémoire et très bon lecteur à vue. Au piano, il est encouragé pour la qualité de son interprétation et pour sa finesse technique. À 12 ans, il gagne le premier prix du concours national des jeunes musiciens de la République d'Arménie.

Il étudie de 1936 à 1938 avec Barkhoudarian, compositeur arménien. Il entre ensuite à l'école de musique de Gnesin, où il étudie le piano avec Vissarion Chebaline. Il est rapidement remarqué, et continue ses études au Conservatoire de Moscou. Constantin Igoumnov, son professeur de piano, lui fait particulièrement étudier Bach, Rachmaninov, Beethoven et Chopin. Il étudie également avec Heinrich Litinsky, de la Maison de la culture arménienne de Moscou.

Babadjanian est diplômé de piano et de composition en 1948. Il retourne en Arménie et enseigne au conservatoire d'Erevan de 1950 à 1956. C'est là qu'il compose, en 1950, la Ballade héroïque pour piano et orchestre et la Rhapsodie arménienne pour deux pianos. Deux ans plus tard, il écrit son Trio pour pianos.

 

Ses influences sont diverses, et incluent jazz, rock'n roll, musique classique et musique traditionnelle arménienne.

Il gagne en notoriété après avoir écrit la chanson titre du film Chanson du premier amour, en 1958. Ce morceau devient populaire et est diffusé à la radio arménienne. Il écrit alors plusieurs chansons avec des poètes tels Ievgueni Ievtouchenko, Robert Rojdestvenski, Andreï Voznesensky, ou Bella Akhmadoulina. Plus tard, il collabore également avec le chanteur Muslim Magomayev, pour plusieurs enregistrements. Muslim Magomaev a d'ailleurs repris plusieurs de ses chansons dont Svadba (Свадьба, le Mariage), Lutchchiï gorod Zemli (Лучший город Земли, La meilleure ville du Monde) ou Blagadaryou Tebya (Благодарю тебя, Je te remercie)

Il est distingué Artiste du peuple de l'URSS en 1956.

En 1959, il compose un concerto pour violoncelle dédié à Mstislav Rostropovitch. En 1965, il écrit Six images pour piano. Il se voue ensuite à l'enseignement ainsi qu'à son activité de concertiste.

 



Page précédente    1 2 3 4 5   Page suivante