Marina Zviadadzé

D'origine Géorgienne, et arrivée en France il y a moins de 10 ans,  MARINA ZVIADADZE est une ancienne soliste de l'Opéra de Batoumi et, aujourd'hui, une artiste des choeurs de l'Opéra Bastille.  A la suite d'une audition à l'opéra Bastille, il y a environ 5 ans, Marina Zviadadzé a été choisie entre 76 candidates pour occuper une place de mezzo soprano. Une remarquable technicienne, elle enseigne à de nombreux élèves professionnels et semi professionnels. Elle est également membre d'une quatuor vocal et se produit dans un répertoire qui va Wagner, à Brahms en passant par Shostakovitch.

 

 

 Marina Zviadadzé-Haller a étudié le chant et le piano au Conservatoire national de Tbilissi et entamé une carrière scénique en 1993 comme soliste de l'Opéra national de Batoumi (Géorgie). Depuis 2003, elle poursuit sa carrière en France où elle se perfectionne à l'Ecole Normale de Musique de Paris auprès de Mme Isabelle Garcisanz. En avril 2008, elle y a obtenu le premier Prix et Diplôme de Concertiste à l'unanimité et avec les félicitations du jury.

 

Les rôlesqu'elle a interprétés vont de Chérubino (Les noces de Figaro de W.A. Mozart) et de la 3è dame (dans La Flûte enchantée de W.A. Mozart) à Amnéris (dans Aïda de G. Verdi ) en passant par Emilia (dans Otello de G.Verdi), Santuzza (dans Cavalleria rusticana de P. Mascagni), Fenena (dans Nabucco de G. Verdi) jusqu'à Carmen (dans Carmen de G. Bizet). Son large répertoire comprend la musique baroque et des Réquiem de Mozart, Verdi et les Stabat Mater de Pergolèse et de Dvorjak, ainsi  que des Lieder de Schumann, Mahler, Brahms, chantés en récital.

 

Depuis 2009, Marina Zviadadzé-Haller fait partie du Choeur de l'Opéra national de Paris où elle a interprété le rôle d'une converse dans Suor Angelica de G. Puccini et a donné plusieurs concerts de Lieder et de mélodies de Schumann, Brahms et Shostakovich, en quatuor vocal, dans les cadre des Jeudis musicaux de Bastille.



Réagir


CAPTCHA